Induire un comportement visuel avec la Gestalt – principe de clôture

Les théories de la Gestalt font partie de la trousse à outils des experts en sciences comportementales afin de prédire comment le système visuel d’un utilisateur va répondre face à un écran.

Je me propose de t’emmener découvrir le quatrième des sept principes : la loi de clôture.

Une forme fermée est plus facilement identifiée comme une figure (ou comme une forme) qu’une forme ouverte.

La loi de clôture permet au cerveau d’avoir un cadre visuel (comme l’encadrement d’une peinture) permettant de concentrer l’attention sur le contenu au centre du cadre.

Cette loi de Gestalt est fortement liée aux trois premières lois permettant de construire un “Netway Neuro-Visual Landscape” fort.

Gestalt - Ethias vs Axa

Gestalt - Closure

Pour le site Ethias, les objets verts permettent de donner un cadrage au contenu et de focaliser l’attention sur le contenu entre ces deux zones vertes.

En règle générale, l’expert peut utiliser la loi de clôture sans crainte car le pavé supérieur se trouvera très généralement dans la zone d’inconfort de l’écran.

Pour que l’effet de clôture s’active, il faut que le cerveau puisse rapidement percevoir les contours du cadre. Il faut donc travailler les zones avec les autres lois de Gestlat pour renforcer la visualisation du « cadre ».

Pour l’écran de AXA, la loi de clôture n’est pas utilisée. Cela se traduit par un comportement oculaire non guidé vers le centre de l’interface.

Gestlat - Closure

Passe une excellente semaine.

One Comment

Submit a Comment