Créer la simplicité : mon état d’esprit en quelques lignes

Lorsque nous créons des interfaces digitales, se pose en permanence la question de la simplicité.

En quoi consiste quelque chose de simple ? Comment garder à l’esprit la simplicité dans notre quotidien ?

Personnellement, j’utilise une analogie d’un de mes maîtres à penser, John Maeda.

Je voudrais la partager avec vous en deux étapes :

Etape 1 : si vous demandez à un enfant de choisir entre un grand cookie et un petit cookie, d’après vous lequel va-t-il choisir ?

Simplicity - Which cookie will a child choose

Même si vous expliquez à l’enfant qu’il y a plus de pépites de chocolat dans le petit cookie, il voudra le grand cookie.

Etape 2 : si vous demandez à un enfant de ranger une pile de linge sale, d’après vous quelle pile choisira-t-il ?

Simplicity - Which pile will a child choose

Il choisira la petite pile pour ne pas devoir trop travailler.

Observation : lorsque l’on veut s’amuser, on en veut plus. Lorsqu’on doit faire un effort, on cherche à optimiser notre énergie pour ne pas en utiliser de trop.

Simplicty - Want More Want Less

Mon état d’esprit permanent lors de la création d’interfaces digitales : la simplicité est que les utilisateurs arrivent à réaliser leurs tâches avec le plus de plaisir possible et le moins d’effort.

Simplicity - definition

Derrière cette simple phrase se cachent tous les concepts liés au comportement humain, depuis la motivation jusqu’aux capacités perceptivo-cognitives que le cerveau alloue pour réaliser une tâche.

Submit a Comment