Induire un comportement visuel avec la Gestalt – principe de similarité

Les théories de la Gestalt font partie de la trousse à outils des experts en sciences comportementales afin de prédire comment le système visuel d’un utilisateur va répondre face à un écran.

Je me propose de t’emmener découvrir le premier des sept principes : la similarité.

Gestalt - Ethias vs Axa

Si deux éléments sont similaires en taille et en forme (et moins en couleur ou en orientation), alors le cerveau, lors du traitement des données visuelles dans le “Netway Neuro-Visual Landscape”, les associera.

Gestalt - Similarity example

Dans le cas de Ethias tous les composants graphiques de l’écran sont associés à un objet similaire.Le cerveau peut donc donner un sens à chacun de ces 4 types d’objets plutôt que de devoir donner un sens à 14 éléments.

Pour AXA en revanche, il y a 5 associations d’objets similaires et 12 objets n’ayant aucune association de taille et forme avec un autre élément. Le cerveau devrait donc donner un sens à 5 associations + 12 objets, soit 17 significations… à la place de 4 chez Ethias.

Gestalt - Similarity

On peut également donner une priorité aux zone d’un écran en utilisant le principe de similarité.

Par exemple lorsque j’ai réalisé l’écran Ethias, j’ai donner plus de poids aux zones vertes, ensuite aux zones oranges, ensuite aux zones bleues et rouges. Ce choix a été réalisé en fonction des objectifs business à atteindre et des tâches que les gens souhaitent réalisé sur un site d’assurances.

Il ne s’agit ici que d’une seule loi qu’un expert complète avec les 6 autres et encore d’autres techniques de pointes pour arriver à ce résultat.

Passe une excellente semaine.

3 Comments

  • De mon œil de graphiste, je fais une différence fonctionnelle et visuelle entre les deux zones rouges.
    Comment t’assures tu que le cerveau de l’utilisateur va bien associer ces deux zones ?
    L’as tu confirmé avec l’eye tracking, étais tu sûr du guidage que tu avais hiérarchisé ?
    C’est troublant par rapport aux fondamentaux admis en enseignement artistique.

  • @Mael : salut Mael, si tu parles bien de l’interface Ethias, les deux zones rouges sont similaires en taille et en forme.

    Tu as raison d’insister sur le fait que la loi de similarité seule ne peux pas guider le regard.

    L’association des zones par le cerveau et/ou le guidage oculaire se fera sur base de l’entièreté des lois de Gestalt, ce que l’on nomme Pragnantz.

    Je salue aussi ta remarque sur la différence fonctionnelle et visuelle d’une zone graphique. En effet, la Gestalt est souvent utilisée uniquement pour les aspects visuels, nos experts utilise les mêmes principes pour ce qui est également fonctionnel et cognitif.

Submit a Comment