Comment fonctionne un cerveau face à une interface (Episode 1)

Le socle de mon métier est basé sur la connaissance approfondie du système perceptivo-cognitif. C’est cette connaissance qui permet à des experts de  faire des choix concernant les interfaces sur des bases objectives. 

Sans ces connaissances, toute recommandation reste l’avis subjectif d’une personne. Le risque est que cet avis soit utilisé par de nombreux autres sans jamais être remis en question et surtout compris.

Je vais essayer de vous faire partager mes connaissances de ce magnifique outil que représente le couple vision – cerveau dans l’utilisation d’un site.

Dans ce premier épisode nous allons aborder le premier point fondamental : le système perceptivo-cognitif d’une personne s’adapte en fonction des tâches qu’il souhaite réaliser. 

Pour vous expliquer cela le plus simplement possible, je vais utiliser le travail du Professeur Yarbus, qui en 1967 a réalisé une série d’expériences afin de vérifier les comportements de personnes face à une image.

Le postulat du Professeur Yarbus était le suivant : une personne ne regarde pas les mêmes zones d’une image en fonction de la question posée. 

Il a demandé à plusieurs sujets de réaliser 7 tâches, chaque tâche étant enregistrée avec du matériel « eye tracking ».

La première tâche est une inspection libre de l’image (regarder l’image sans aucune question spécifique), les 6 tâches suivantes consistant à répondre à une question spécifique.

Voici les résultats :

Yarbus ocular movement

Ses conclusions? Chaque tâche engendre un comportement oculaire différent, indiquant un fonctionnement du couple yeux – cerveau différent.

Ici il s’agit d’une image, mais sur un site internet il en va de même. En fonction des tâches que les utilisateurs réalisent sur votre site, ils ne regarderont pas la même chose.

Dans le prochain épisode, nous verrons le fonctionnement en détail du couple yeux – cerveau dans deux situations différentes : 

  1. l’une ou aucune question spécifique n’est posée, 
  2. l’autre, beaucoup plus proche de l’utilisation d’un site web, où une tâche spécifique est demandée. 

Je vous souhaite une excellente journée.

 

Simplifyinginterfaces-Points clés : comment fonctionne le cerveau lorsqu'il est confronté à une interface (épisode 1)

Submit a Comment